Classement chronologique


Pascal Quignard

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, P. Commentaires fermés sur Pascal Quignard

Pascal Quignard, avec Pierre Skira, Marie Morel, Valerio Adami, Éditions des Cendres, 2010.


Medea

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, M-O. Commentaires fermés sur Medea

Medea, précédé de Danse perdue. Ritournelles, 2011.


Le re

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, Q-R. Commentaires fermés sur Le re

Le re, 2e volume des Cahiers du Trait, avec Albert Palma, Shirley Sharoff, Christiane Dubois, Éditions Le Trait-Graveurs d’aujourd’hui, 2010.
 

Il ne s’agit pas de répéter. Il s’agit de renaître. La re-production est exactement la re-naissance. La répétition répète « douze ». La renaissance recommence à « un ». En reproduisant la « naissance », l’amour « rebranche » l’origine sur les corps nus des amants.
Extraordinaire autoréférence du temps comme re.
Pascal Quignard
 

 
 

 
 


Pour trouver les enfers

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1995-2006, P. Commentaires fermés sur Pour trouver les enfers

Pour trouver les enfers, Galilée, 2005.

 

Prière d’insérer

En 2004, Ingrid von Wantoch Rekowski collecta vingt-trois partitions d’opéra. Toutes ces partitions avaient été inspirées par les quinze livres des Métamorphoses d’Ovide aux compositeurs baroques européens. Ingrid von Wantoch Rekowski nourrissait le désir de faire une métamorphose de ces métamorphoses.
Je lus : une paire de lunettes, une paire de ciseaux, un ruban adhésif, un feutre noir épais.
Quatorze opéras restèrent.
Dix-sept récits.
Je les résumai le plus que je pus au sein d’un chœur où les langues sources se trouveraient à la fois citées et de nouveau mêlées à la souche latine.
Voici le fil de ces pièces raboutées […]

En 2005, Pour trouver les enfers est créé au Théâtre national de Bruxelles le 18 octobre.

Pascal Quignard

 

 

Lien vers l’éditeur http://editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=3035

 
 

 
 


Kong-souen Long, Sur le doigt qui montre cela

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1986-1994, G-L. Commentaires fermés sur Kong-souen Long, Sur le doigt qui montre cela

Kong-souen Long, Sur le doigt qui montre cela, (Tche-wou Louen) Michel Chandeigne, 1990.
 

Texte présenté, traduit et annoté par Pascal Quignard. Suivi d’une note rédigée en 1986, portant sur la strophe 5 de l’hymne I.152 du Rgveda.
 

 
 

 
 


Sur le jadis

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1995-2006, S. Commentaires fermés sur Sur le jadis

   

Sur le jadis, (Dernier Royaume II), Grasset, 2002 (Gallimard folio, 2004).

«Le passé est un immense corps dont le présent est l’œil. Ce corps rêve.  La voix l’a abandonné. »

Pascal Quignard

Lien vers l’éditeur http://www.grasset.fr/sur-le-jadis-9782246637516

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Sur-le-jadis

TABLE DES MATIÈRES


Lycophron et Zétès

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, G-L. Commentaires fermés sur Lycophron et Zétès

Lycophron et Zétès, Poésie Gallimard, 2010. Reprise de Alexandra de Lycophron et de la Préface de 1971 augmentée d’une Postface de 2009 et de Zétès.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Poesie-Gallimard/Lycophron-et-Zetes

TABLE DES MATIÈRES


La Suite des chats et des ânes

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, S. Commentaires fermés sur La Suite des chats et des ânes

La Suite des chats et des ânes, P.S.N., 2013

Régulièrement, Pascal Quignard me fait l’amitié de répondre à l’invitation de venir travailler avec les étudiants de Doctorat et Master ». La Leçon que Pascal Quignard prononça en Sorbonne, le 15 janvier 2013, portait sur Les Solidarités mystérieuses, dernier roman en date que les éditions Gallimard avaient publié en octobre 2011.
L’extrême beauté des pages qu’on va lire relève de ce geste impossible qu’est La Leçon dans son désir de clarification. Geste prenant conscience que l’on ne peut faire la lumière sur les puissances obscures de l’écriture sans faire lever des ombres à nouveau et les contre-jours de l’écrivain affronté à ses propres mystères. Ce sont quinze versions dont la suite organise un dispositif fugué : I. Leçon donnée le 15 janvier 2013 à la Sorbonne sur la rédaction et la réception du … Read More »


Sur le désir de se jeter à l’eau

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, S. Commentaires fermés sur Sur le désir de se jeter à l’eau

    

Sur le désir de se jeter à l’eau, avec Irène Fenoglio, P.S.N., 2011.
 

Pascal Quignard expose à la lumière, pour la première et pour la dernière fois, le manuscrit d’un de ses livres. Il s’agit de Boutès. Cet événement exceptionnel ordonne autour de lui un échange entre le créateur et une chercheuse, lectrice de l’œuvre et observatrice de manuscrits, Irène Fenoglio, sur ce qui peut être l’écriture.Sur la contemporanéité. Le manuscrit est offert au chercheur dans l’après-temps immédiat de son écriture. L’observation du manuscrit se fait sur une écriture encore chaude, elle est consentie : genèse in vivo.
Sur la génétique textuelle. Le dialogue qui s’instaure entre les textes alternés de l’écrivain et de la chercheuse fait apparaître les bénéfices et les limites de cette discipline rigoureuse.
Sur la littérature. Un auteur favorise, sans complaisance, le regard libre porté sur une création … Read More »


L’Origine de la danse

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, M-O. Commentaires fermés sur L’Origine de la danse

L’Origine de la danse, Galilée, 2013.

Dans l’eau du ventre ils se dépliaient, ils touchaient, ils exploraient, appuyant le pied sur un point d’élan ils gravitaient, ils tournaient et se retournaient, dans l’ombre, ils dansaient presque.Tout à coup ils dansent vraiment — tout à coup ils surgissent dans la lumière, dans le froid, dans l’air, et là ils tombent. Ils s’effondrent dans la décoordination, dans la non motricité, dans la défaillance musculaire. Ils ne sont plus des fœtus, ils sont devenus des enfants envahis de souffle, immergés dans l’air lumineux et l’audition d’une langue parlée dont ils n’ont pas l’usage. Ils ne nagent plus dans l’eau nourrissante de Celle-qui-est-sans-nom-dans—leur-mère-avant-d’être—leur—mère.
Une fois tombés sur la terre, l’air a envahi tout leur corps comme une tempête. Alors les quatre fers en l’air, ils agitent les deux jambes, ils lancent en l’air les deux bras, … Read More »