Inter aerias fagos, 2005

http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=2663

    Inter ærias fagos
Inter aerias Fagos, avec Valerio Adami, deuxième édition limitée. Avec des calligraphies de Valerio Adami, Galilée, 2005.

PRÉSENTATION

Un poème latin composé en 1979 par Pascal Quignard sur la base de fragments, et repris  intégralement de la main de Valerio Adami.

 » Une écriture née de la forme des mots, une calligraphie à la recherche de ce latin dont nos yeux, dont l’écriture moderne et le trait incisif, ont gardé le souvenir.
Et donc, un dessin de sons & de mots, un dessin en langue latine, qui n’illustre pas mais qui évoque, pareil en cela aux cercles concentriques que décrit une pierre dans l’eau d’un étang, écho & forme de sa chute. Mais un dessin qui soit aussi suggestion d’une élocution, d’une cadence du temps de la lecture, comme ce petit signe “et” qui réunit deux mots, mais qui, ce faisant, semble nous dire, en même temps, “à lire tout d’une traite”, “tout d’un souffle” – du souffle d’une seule respiration…  »
V. A. (Traduction Ph. Bonnefis)

 » Au jour du jugement un livret individuel tombe du ciel, provenant d’un nuage noir, entre le corps du mort et la balance.
C’est ce livre.
C’est ce livre dès l’instant où Valerio Adami s’est mis à le lire – à l’écrire sauvagement, à le peindre prodigieusement, à le faire renaître vingt-cinq ans après qu’il fut écrit.
C’est le seul poème que j’ai écrit. Il est en latin.
Cut-up qui raconte l’histoire de la langue latine.
Détresse antique, beauté médiévale, sauvagerie renaissante. »
P. Q.

 Lien vers l’éditeur