1969-1978


Alexandra de Lycophron

Posted on janvier 12th, by Webmaster in 1969-1978, A-B. Commentaires fermés sur Alexandra de Lycophron

Alexandra de Lycophron, Présentation et traduction par Pascal Quignard, Mercure de France, 1971.


Sang

Posted on janvier 11th, by Webmaster in 1969-1978, S. Commentaires fermés sur Sang

Sang, Orange Export Ltd., 1976 (2nde édition in Écrits de l’éphémère, Galilée, 2005).


Les Mots de la terre, de la peur, et du sol

Posted on janvier 11th, by Webmaster in 1969-1978, M-O. Commentaires fermés sur Les Mots de la terre, de la peur, et du sol

Les Mots de la terre, de la peur, et du sol. Avec des pointes-sèches de Louis Cordesse, Clivages, 1978 (2nde édition in Écrits de l’éphémère, Galilée, 2005)


Hiems

Posted on janvier 11th, by Webmaster in 1969-1978, G-L. Commentaires fermés sur Hiems

Hiems, Orange Export Ltd., 1977 (2nde édition in Écrits de l’éphémère, Galilée, 2005).


Écho, suivi de Epistolè Alexandroy

Posted on janvier 11th, by Webmaster in 1969-1978, E-F. Commentaires fermés sur Écho, suivi de Epistolè Alexandroy

Écho, suivi de Epistolè Alexandroy, Le Collet de Buffle, 1975 (2nde édition in Écrits de l’éphémère, Galilée, 2005).


Sarx

Posted on janvier 6th, by Webmaster in 1969-1978, S. Commentaires fermés sur Sarx

Sarx, avec des pointes-sèches et aquatintes de Gérard Titus-Carmel, Aimé Maeght, 1977


Michel Deguy

Posted on juin 28th, by Webmaster in 1969-1978, M-O. No Comments

Michel Deguy, Seghers, 1975.
 

L’œuvre de Michel Deguy, abondante, publiée dans; des lieux multiples; est pourtant une œuvre secrète. Sollicitée par une langue qui puisse dire « l’époque », elle s’expose avec témérité dans toutes ses passions. L’essai de Pascal Quignard tente de restituer à son “chaos nécessaire” la complexe expérience de langue que constitue la lecture de Michel Deguy.
 

TABLE DES MATIÈRES

 

Présentation par PASCAL GUIGNARD
1. Tenter non une étude linguistique… 5
2. Profils trop encrés lesquels.. . 7
3. Lèvres où tremble la terre et s’ouvrent… 15
4. Gnomon sans que le soleil fasse ombre… Z1
5. Ge, re, syn, dis, para, apo… 27
6. Citant paroir à comparaître et langue comme parloir.. 41
7. Figurants pour autant de figures. .. 53
8. Ulysse «in-comparablement» déçu… 61

CHOIX DE TEXTES
0 la grande apposition du monde… 71
Lacis de centres dans le hall… 72
Tu me manques… 73
Quadratures       … Read More »


Le Lecteur

Posted on juin 16th, by Webmaster in 1969-1978, G-L. Commentaires fermés sur Le Lecteur

Le Lecteur, Gallimard, 1976 (folio, 2014)

TABLE DES MATIÈRES

CHAPITRE PREMIER   9
CHAPITRE II            25
CHAPITRE III           51
CHAPITRE IV           79
CHAPITRE V           119

Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-lecteur

 


La Parole de la Délie

Posted on juin 16th, by Webmaster in 1969-1978, P. Commentaires fermés sur La Parole de la Délie

 

La Parole de la Délie, Mercure de France, 1974 (2ème édition, Mercure de France, 2001).

Pontus de Tyard rapporte qu’après la parution, en 1544, de la Délie de Scève, à lecteur rebuté, qui fronçait le sourcil, et jetait « sus la table, à demy courroucé » un exemplaire du livre, il dut répondre qu’aussi bien « se soucioit bien peu le seigneur Maurice que sa Delie fust veue ny maniée des veaux ».
Ainsi, du vivant même de Scève jusqu’à la fin du XIXe siècle, se perpétua l’image d’un poète « hermétique » (qu’au XIXe siècle Fontaine rapprochait de Dante, qu’au XIX siècle Faguet renvoyait à Lycophron et à Mallarmé).
Par un mouvement inverse, dès le début du xxe siècle se multiplièrent les éditions partielles ou savantes, et les essais ou les recherches érudites, s’efforçant de mettre au goût du jour et d’apporter … Read More »


L’Être du balbutiement

Posted on juin 16th, by Webmaster in 1969-1978, E-F. Commentaires fermés sur L’Être du balbutiement

 

L’Être du balbutiement, Mercure de France, 1969 (2nde édition augmentée d’une « Postface de 2014 sur la pactio antique », Mercure de France, 2014). 
 

Pour comprendre, pour lire Sacher-Masoch, il faut  d’abord se débarrasser de l’équivoque du masochisme et des interprétations cliniques ou philosophiques qu’on en a données. Reste alors une parole, dont l’être n’est pas affirmation, nomination claire et consciente de soi, mais balbutiement. La recherche de l’être de Masoch devient alors une sorte d’enquête étymologique, qui recourt aussi bien é l’étude des racines grecques et latines qu’à des sortes de parenthèses – sur Heidegger ou le Roman de Renart — permettant d’approcher, comme des ruses de guerre de l’esprit. L’énigme masochienne. Ainsi Pascal Quignard développe-t-il un discours qui n’est ni psychanalytique ni structuraliste, ni historique ni marxiste, mais dévoilement d’une lecture indépendante, elle-même insérée dans le vaste discours des … Read More »