Triomphe du temps

TriompheTps_1eCouv
Triomphe du temps, Galilée, 2006.
Prière d’insérer
En 2003, entendant Marie  Vialle répéter Le Nom sur le bout de la langue dans un théâtre de Saint—Denis, aussitôt je voulus ajouter deux autres contes. Je les ajoutai la nuit même. Dans la fin de la nuit. Je ne sais pourquoi c’était si évident. Si impératif. Un seul conte ne suffisait pas.
Peut—être désirais-je inventer des sonates de contes.
J’admire Marie Vialle. Désormais nous cherchons ensemble quelque chose que j’ignore.
Pour Triomphe du Temps il y a quatre contes. Un conte—cadre et trois contes internes. Il fallait un comédien masculin muet et Marie seule à parler — non seulement seule à parler mais devant aller jusqu’aux hurlements.
Puis au  chant.
En écrivant cette « sonate » c’est tout ce que je savais.
Ensuite, sur la scène, je laisse Marie travailler entièrement seule.
Angulus est dans Ovide  Tristes XVI.
Pascal Quignard
Lien vers l’éditeur http://editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=3036