Sur l’idée d’une communauté de solitaires

Sur l’idée d’une communauté de solitaires, Arlea, 2015

« Le propre de Port-Royal pour moi, c’est l’invention passionnante – même si elle est difficilement concevable pour l’esprit – d’une communauté de solitaires. »

Pascal Quignard

http://www.arlea.fr/Sur-l-idee-d-une-communaute-de-solitaires

TABLE

Les Ruines de Port-Royal     7

Compléments aux ruines …………………………..           37

  1. Sur le retrait des rois sans couronne, sur le retrait des solitaires qui se tiennent dissimulés parmi les broussailles et les ronces dans la bouche des grottes, sur le surgissement des jardiniers portant une bêche devant la pierre tombée des tombes, sur l’épiphanie des dieux aux bras resserrés pour n’embrasser plus personne                                                                 39
  2. Sur l’idée si difficile à penser d’une communauté composée uniquement de solitaires 45
  3. Hiu-yeou et Tch’ao-fou…………………….. 50
  4. Sur deux sangliers vivant dans les forêts et sur le bord des étangs                  53
  5. Baraques du lycée en ruines…………………     .56
  6. Il y a deux perdus ………………………………..61
  7. Sur la solitude……………………………………65
  8. Singulier désir obstiné de partir………………….72