Paris 2004-2014

2005 : 18 octobre. Création à Bruxelles de Pour trouver les enfers d’Ingrid von Wantoch Rekowski. Marie Vialle met en scène et joue Le Nom sur le bout de la langue au Théâtre de la Bastille. Publication des Écrits de l’éphémère. Publication de Sordidissimes et Les Paradisiaques, Dernier royaume IV et V.

2006 : Du 1e au 16 décembre, Marie Vialle met en scène et joue avec Lam Truong Triomphe du Temps aux Subsistances à Lyon. Publication de Requiem, L’Enfant au visage couleur de la mort, Ethelrude et Wolframm. Publication de Villa Amalia qui reçoit le prix Jean Giono, de Quartier de la transportation, avec Jean-Paul Marcheschi, de Cécile Reims graveur de Hans Bellmer.

2007 : Publication de La Nuit sexuelle.

2008 : Publication de Boutès (dont les manuscrits seront publiés en 2011 dans Sur le désir de se jeter à l’eau, avec Irène Fenoglio).

2009 : Mai, sortie du film Villa Amalia de Benoît Jacquot, adapté du roman éponyme. Publication de La Barque silencieuse, Dernier royaume, VI. 27 novembre, création à Bordeaux de Medea en duo avec Carlotta Ikeda sur une musique d’Alain Mahe (le spectacle tournera dans le monde trois ans durant).

2010 : 8 janvier, création à la salle Pleyel de Requiem sur la musique de Thierry Lancino. Juin, Colloque international à Paris « Pascal Quignard. La littérature démembrée par les muses ». Publication de Lycophron et Zétès dans la collection Poésie-Gallimard.

2011 : Publication de Les Solidarités mystérieuses (dont les archives seront publiées dans La Suite des chats et des ânes, avec Mireille Calle-Gruber). Publication de Inter, avec Bénédicte Gorrillot. Le poème latin de Pascal Quignard Inter aerias fagos (1976) est traduit par Pierre Alferi, Éric Clémens, Michel Deguy, Bénédicte Gorrillot, Emmanuel Hocquard, Christian Prigent, Jude Stéfan. Publication de Potrtraits de Marie Morel, avec Olivier Degen, Regard, 2011.

2012 : 19 mai-26 août, exposition au Musée de l’Arsenal à Soissons de « Pascal Quignard. Pierre Skira, Œuvres croisées ». Publication de Les Désarçonnés, Dernier royaume VII.

2013 : 16 janvier, « récit-récital » avec Lorenda Ramou, Femme disant adieu, au Conservatoire national de musique de Paris. Mars, voyage aux États-Unis, université de Saint-Louis grâce à Jean-Louis Pautrot, université Emory à Atlanta grâce à Philippe Bonnefis, concert Quatre chants. Atlanta, invité d’honneur grâce à Stéphanie Boulard au colloque « Trace(s), fragment(s), reste(s) ». 29 et 30 Avril, Le Havre, colloque international « Les Lieux de Pascal Quignard ». Une ultime représentation de Medea est donnée au Havre. 7-8 Octobre, Sao Paulo, colloque international « Pascal Quignard : la littérature hors frontières », concert Quatre chants à Rio de Janeiro. 12-17 novembre, Tokyo, colloque international « Pascal Quignard, la littérature à son Orient ». Publication de L’Origine de la danse, des Leçons de Solfège et de piano.

2014 : en janvier, 2nde édition de L’Être du balbutiement, Essai sur Sacher-Masoch au Mercure de France. En mars, Sur l’image qui manque à nos jours. Juillet, 2nd Colloque international de Cerisy « Pascal Quignard, Translations et métamorphoses » (Actes publiés par Mireille Calle-Gruber et Irène Fenoglio chez Hermann). En septembre, publication de Mourir de penser, Dernier royaume IX.