Classement chronologique


Le Nom sur le bout de la langue

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1986-1994, M-O. Commentaires fermés sur Le Nom sur le bout de la langue

Le Nom sur le bout de la langue, POL, 1993 (Gallimard folio, 1995).
 

Une jeune femme promet à un homme de retenir son nom. Un jour ce nom lui fait soudain défaut. Ce défaut lui brûle les lèvres. Le désespoir la gagne.

Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES : 

Froid d’Islande                          7

Le nom sur le bout de la langue   17
Petit traité sur Méduse                53

 Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-nom-sur-le-bout-de-la-langue
 

 
 


L’Occupation américaine

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1986-1994, M-O. Commentaires fermés sur L’Occupation américaine

L’Occupation américaine, Le Seuil, 1994 (Gallimard folio, 1996).
 

L’Occupation américaine. En France, à la fin des années cinquante, dans une petite ville sur le bord de la Loire, Marie-José Vire aime Patrick Carrion depuis toujours. Adolescents, ils assistent à l’installation des bases américaines et de leur féerie. La fascination qu’exercent sur eux les objets, les voitures, les vêtements, les chants inconnus désordonné et enfièvre leur amour.Patrick et Marie-J osé, accroupis derrière les fils de fer barbelés, se tenant très fort par la main, épient.
Puis ils pénètrent dans l’autre monde.
Pascal Quignard

 

TABLE DES MATIÈRES  

PREMIÈRE PARTIE.  Meung,              7
DEUXIÈME PARTIE.  Le Royaume,    49
TROISIÈME PARTIE.  Sécession,      93
QUATRIÈME PARTIE.  Nirvana,       165

 Lien vers l’éditeur
 

 
 


Les Solidarités mystérieuses

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, S. Commentaires fermés sur Les Solidarités mystérieuses

   

Les Solidarités mystérieuses, Gallimard, 2011 (Gallimard folio, 2013).
 

Ce n’était pas de l’amour, le sentiment qui régnait entre eux deux. Ce n’était pas non plus une espèce de pardon automatique. C’était une solidarité mystérieuse. C’était un lien sans origine dans la mesure où aucun prétexte, aucun événement, à aucun moment, ne l’avait décidé ainsi.

Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES 

Première partie : Claire     11

Deuxième partie : Simon    69

Troisième partie : Paul     105

Quatrième partie : Juliette    157

Cinquième partie : Voix sur la lande    189

 

 Lien vers l’éditeur http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/Les-solidarites-mysterieuses

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Les-solidarites-mysterieuses
 

 
 


Le Sexe et l’effroi

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1986-1994, S. Commentaires fermés sur Le Sexe et l’effroi

Le Sexe et l’effroi, Gallimard, 1994 (Gallimard folio, 1996).

Quand Auguste réorganisa le monde romain sous la forme de l’empire, l’érotisme joyeux, anthropomorphe et précis des Grecs se transforma en mélancolie effrayée.Des visages de femmes remplis de peur, le regard latéral, fixent un angle mort.
Le mot phallus n’existe pas. Les Romains appelaient fascinus ce que les Grecs appelaient phallos. Dans le monde humain, comme dans le règne animal, fasciner contraint celui qui Voit à ne plus détacher son regard. Il est immobilisé sur place, sans volonté, dans l’effroi.
Pourquoi, durant tant d’années, ai-je écrit ce livre?
Pour affronter ce mystère: c’est le plaisir qui est puritain.
La jouissance arrache la vision de ce que le désir n’avait fait que commencer de dévoiler.
Pascal Quignard

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-sexe-et-l-effroi

TABLE DES MATIÈRES  


Inter aerias fagos, 2005

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1995-2006, G-L. Commentaires fermés sur Inter aerias fagos, 2005

http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=2663

   

Inter aerias Fagos, avec Valerio Adami, deuxième édition limitée. Avec des calligraphies de Valerio Adami, Galilée, 2005.

PRÉSENTATION

Un poème latin composé en 1979 par Pascal Quignard sur la base de fragments, et repris  intégralement de la main de Valerio Adami.

 » Une écriture née de la forme des mots, une calligraphie à la recherche de ce latin dont nos yeux, dont l’écriture moderne et le trait incisif, ont gardé le souvenir.
Et donc, un dessin de sons & de mots, un dessin en langue latine, qui n’illustre pas mais qui évoque, pareil en cela aux cercles concentriques que décrit une pierre dans l’eau d’un étang, écho & forme de sa chute. Mais un dessin qui soit aussi suggestion d’une élocution, d’une cadence du temps de la lecture, comme ce petit signe “et” qui réunit deux mots, mais qui, ce faisant, semble nous … Read More »


Inter

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, G-L. Commentaires fermés sur Inter

Inter, avec Bénédicte Gorrillot, Argol, 2011 (3e édition de Inter aerias Fagos)
1e édition : Inter aerias Fagos, Malakoff, Orange Export Ltd., 1979.
2e édition : Inter aerias Fagos, avec des calligraphies de Valerio Adami, Galilée, 2005 (2nde édition limitée).

Lien vers l’éditeur

TABLE DES MATIÈRES :


Leçons de solfège et de piano

Posted on juin 24th, by Webmaster in 2007-2014, G-L. Commentaires fermés sur Leçons de solfège et de piano

 

Leçons de Solfège et de piano, Arlea, 2013.
 

Il est des choses  qui blessent l’âme quand la mémoire les fait resurgir. Chaque fois qu’on y repense, c’est la gorge serrée. Quand on les dit, c’est pire encore, car elles engendrent peu à peu, si on cherche à les faire partager par ceux qui les écoutent, qui lèvent leur visage, qui tendent leur visage, qui attendent ce qu’on va dire, une peine ou, du moins, un embarras qui les redoublent. Elles font un peu trembler les lèvres. La voix se casse. J’arrête de parler. Mais alors je commence d’écrire. Car on peut écrire ce qu’on n’est plus du tout en état de dire. On peut écrire même quand on pleure. Ce qu’on ne peut pas faire en écrivant, quand on est en train d’écrire, c’est chanter.

Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES

Les leçons de … Read More »


Rhétorique spéculative

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1995-2006, Q-R. Commentaires fermés sur Rhétorique spéculative

 

Rhétorique spéculative, Calmann-Lévy, 1995 (Gallimard folio 1997).

«J’appelle rhétorique spéculative la tradition lettrée anti-philosophique qui court sur toute l’histoire occidentale dès l’invention de la philosophie. J’en date l’avènement théorique à Rome, en 139. Le théoricien en fut Fronton. L’expression courante “C’est un littéraire” n’est pas une insulte. Elle est dotée de sens. Elle renvoie à une tradition ancienne, marginale, récalcitrante, persécutée, pour laquelle la lettre du langage doit être prise à la littera. Cette tradition oubliée est la violence de la littérature.»

Pascal Quignard

TABLE DES MATIÈRES

 

PREMIER TRAITÉ. Fronton    11

IIe TRAITÉ. La langue      89

IIIe TRAITÉ. De deo abscondito   103

IVe TRAITÉ. Sur Johann Wolfgang von Goethe 131

Ve TRAITÉ. Gradus   137

VIe TRAITÉ. Minuscule traité sur les Petits Traités      195

 Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Rhetorique-speculative


Sur l’image qui manque à nos jours

Posted on juin 23rd, by Webmaster in 2007-2014, S. Commentaires fermés sur Sur l’image qui manque à nos jours

Sur l’Image qui manque à nos jours, Arlea, 2014.

La jeune fille ne tient pas son amant entre ses bras. Dans sa main droite elle tient un fragment de braise éteinte. Dans sa main gauche, dans l’obscurité de la nuit, elle avance une lampe à huile qui fume. Soudain elle lève la flamme au-dessus de ses yeux en sorte de projeter l’ombre de ce qu’elle voit derrière ce qu’elle voit. Elle ne caresse ni ne presse contre elle le volume de son corps. Elle délimite soigneusement, avec son charbon, le contour de cette répercussion obscure sur la surface de la paroi. Elle ne jouit pas de lui ; elle ne profite pas de sa présence ; elle n ’est même plus avec lui ; elle le voit absent , elle le regrette ; elle désire cet homme ; elle le rêve.
Pascal … Read More »


Triomphe du temps

Posted on juin 23rd, by Webmaster in 1995-2006, T-V. Commentaires fermés sur Triomphe du temps

Triomphe du temps, Galilée, 2006.

Prière d’insérer
En 2003, entendant Marie  Vialle répéter Le Nom sur le bout de la langue dans un théâtre de Saint—Denis, aussitôt je voulus ajouter deux autres contes. Je les ajoutai la nuit même. Dans la fin de la nuit. Je ne sais pourquoi c’était si évident. Si impératif. Un seul conte ne suffisait pas.
Peut—être désirais-je inventer des sonates de contes.
J’admire Marie Vialle. Désormais nous cherchons ensemble quelque chose que j’ignore.
Pour Triomphe du Temps il y a quatre contes. Un conte—cadre et trois contes internes. Il fallait un comédien masculin muet et Marie seule à parler — non seulement seule à parler mais devant aller jusqu’aux hurlements.
Puis au  chant.
En écrivant cette « sonate » c’est tout ce que je savais.
Ensuite, sur la scène, je laisse Marie travailler entièrement seule.
Angulus est dans Ovide  Tristes XVI.
Pascal Quignard

Lien vers l’éditeur … Read More »