1986-1994


Une gêne technique à l’égard des fragments

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, G-L. Commentaires fermés sur Une gêne technique à l’égard des fragments

       

Une gêne technique à l’égard des fragments, Fata Morgana, 1986 (2nde édition, Galilée 2005).
 

Une gêne technique à l’égard des fragments, Essai sur Jean de La Bruyère, Galilée 2005

PRÉSENTATION

« Claude Simon définissait le moderne : ce qui ne supporte plus la liaison.
Seng-tsan a écrit : Si vos pensées sont liées, elles ne sont plus fraîches.
Cette définition comme dénouer est très profonde car la vie n’est pas achevée dans la mort. La vie n’est qu’interrompue par la mort. L’art moderne aime moins la mort, la perfection, la crucifixion, l’achèvement, que le christianisme ne l’a fait. L’interruption est tellement plus modeste et tellement plus vivante que la pseudo synthèse ou la pseudo finalité.
Une gêne technique à l’égard des fragments fut publié dans la revue Furor au mois d’avril 1984. Une gêne technique à l’égard des fragments fut repris aux éditions Fata … Read More »


La Leçon de musique

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, G-L. Commentaires fermés sur La Leçon de musique

La Leçon de musique, Hachette, 1987 (2nde édition, Hachette, 1991 puis Gallimard folio, 2002).
 

Pourquoi les femmes ont—elles si peu composé de musique? Les femmes naissent et meurent dans un soprano qui paraît indestructible. Les hommes perdent leur voix d’enfant. À treize ans, ils s’enr0uent, chevrotent, bêlent. Les hommes sont ces êtres dont la voix casse — des espèces de chants à deux voix. On peut les définir, à partir de la puberté: humains qu’une voix a quittés comme une mue. En eux l’enfance, le non-langage, le chant des émotions premières, c’est la robe d’un serpent.
Alors ou bien les hommes, comme ils tranchent les bourses testiculaires, tranchent la mue. C’est la voix à jamais infantile. Ce sont les castrats. Ou bien les hommes composent avec la voix perdue. On les appelle les compositeurs. Ils recomposent autant qu’ils le peuvent un territoire … Read More »


Les Escaliers de Chambord

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, E-F. Commentaires fermés sur Les Escaliers de Chambord

    

Les Escaliers de Chambord, Gallimard, 1989 (Gallimard folio, 1991).
 

Un homme a froid parce qu’il a oublié un ancien prénom. Il collectionne sur la terre entière tout ce qu’une main d’enfant peut étreindre. A Rome. A Tokyo, à Paris, à Londres, Édouard Furfooz vend des vieux jouets, des poupées, des miniatures, des dessus de tabatière: il vend les dons des Saturnales.
Arrive le solstice d’hiver, où tout ce qui est petit est aimé, où les jours sont les plus courts.
Alors que l’année, le feu, le soleil se préparent à revenir, c’est un intense amour qui revient.
Pascal Quignard
 

Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Les-escaliers-de-Chambord

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/Les-escaliers-de-Chambord

 

 
 


Le Salon du Wurtemberg

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, S. Commentaires fermés sur Le Salon du Wurtemberg

    

Le Salon du Wurtemberg, Gallimard, 1986 (Gallimard folio, 1988).
 

Retiré dans la vaste propriété familiale, à Bergheim, dans le Wurtemberg, un musicien célèbre revoit son enfance, cet univers déchiré entre deux langues, composé de chats, d’enfants, de vieilles demoiselles d’un raffinement d’un autre âge. Il revoit sa mère qui l’a abandonné quand il avait quatre ans. Il découvre ce qui fait le centre, peut-être, de sa vie : l’amitié qu’il a portée à Florent, dans les années soixante. Les années passent et des êtres qui s’étaient séparés dans la violence ou dans la tristesse, dix ans après, se retrouvent. Ce sont des souvenirs qui tout à coup mettent le sang aux joues, des couleurs qui brusquement luisent, des sons, des visages et des noms qui font soudain sauter le cœur.
Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES :
 

Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-Salon-du-Wurtemberg
 

 
 


Ethelrude et Wolframm

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, E-F. Commentaires fermés sur Ethelrude et Wolframm

Ethelrude et Wolframm, Claude Blaizot, 1986 (2nde édition définitive, Galilée, 2006).
 

PRÉSENTATION

« “Ethelrude redressa brusquement la tête et lui répondit, elle même sans hausser la voix :
– Wolframm, pourquoi le désir, l’envie, la peur, l’angoisse ne se sont-ils jamais, au grand jamais, séparés ?
Le visage de Wolframm pâlit tout à coup. Il se couvrit d’une sorte de buée. Un rayon de soleil vint se poser sur son nez et l’œil droit. L’arête de son nez luisit dans l’ombre. Wolframm se tut quelques instants. Puis il dit :
– J’ai plus difficile, Ethelrude.
Les épaules d’Ethelrude s’inclinèrent subitement, avec une petite secousse. Wolframm s’approcha d’elle. Wolframm se baissa et lui dit en chuchotant :
– Ethelrude, pourquoi chacun a-t-il honte de ce qui est commun à tous ?”

Ethelrude et Wolframm fut composé par François Da Ros en 1985, tiré à 135 exemplaires et proposé par Claude Blaizot à … Read More »


Albucius

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, A-B. Commentaires fermés sur Albucius

Albucius, POL, 1990 (POL, livre de poche, 2001)
 

Ce livre exhume un trésor de récits composés au début du règne d’Auguste par un écrivain romain, Albucius. De celui-ci, dont on ne sait presque rien, Pascal Quignard reconstitue la vie. De ses écrits, il tire cinquante-trois brefs récits de sexe, de meurtre, de violence et de débat judiciaire, qui forment comme des « Mille et Une Nuits romaines. Ni notre XVII‘ siècle féru d’Antiquité, ni le marquis de Sade ne sont très loin.
Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES 

 

Avertissement            5
I. Les amis de Novare 7
II. Le compotier de chêne noir…………. 15
III. Les guerres civiles…………….. 21
IV. La beauté des choses sordides 35
V. Alésia               41
VI. Énigmes policières et intrigues sadiques            49
VII. Le pays où les éponges se brisent     … Read More »


Petits traités, Adrien Maeght, 1990 (folio 1997)

Posted on juin 17th, by Webmaster in 1986-1994, P. Commentaires fermés sur Petits traités, Adrien Maeght, 1990 (folio 1997)

 

   

Petits Traités, Tomes I à VIII, Adrien Maeght, 1990 (Gallimard folio, tomes I et II, 1997).

Petits Traités, Gallimard folio, tomes I et II, 1997.
Tome I

Les Petits traités furent longtemps inaccessibles. Commencés en 1977, achevés en 1980, refusés par de nombreux éditeurs, les huit volumes ont attendu 1991 pour paraître dans leur intégralité.
C’était à mes yeux une quête mythique.
Les Petits traités recueillent les os calcinés dans ce qui reste du feu le plus ancien, prélèvent les taches sur les rideaux de litière, fouillent les crevasses des grottes, surprennent l’énigme du rejet de la lettre z au bout de l’alphabet français, ramassent les peurs dédaignées, la queue de la cédille, les petits doigts qui parlent, la relique de la pensée.
Pascal Quignard.

Tome II
Les

Petits traités ne sont ni des essais ni des fictions. Cela n’entrait dans aucun genre. C’étaient de courts arguments déchirés, … Read More »