S


Le Sexe et l’effroi

Posted on juin 24th, by Webmaster in 1986-1994, S. Commentaires fermés sur Le Sexe et l’effroi

Le Sexe et l’effroi, Gallimard, 1994 (Gallimard folio, 1996).

Quand Auguste réorganisa le monde romain sous la forme de l’empire, l’érotisme joyeux, anthropomorphe et précis des Grecs se transforma en mélancolie effrayée.Des visages de femmes remplis de peur, le regard latéral, fixent un angle mort.
Le mot phallus n’existe pas. Les Romains appelaient fascinus ce que les Grecs appelaient phallos. Dans le monde humain, comme dans le règne animal, fasciner contraint celui qui Voit à ne plus détacher son regard. Il est immobilisé sur place, sans volonté, dans l’effroi.
Pourquoi, durant tant d’années, ai-je écrit ce livre?
Pour affronter ce mystère: c’est le plaisir qui est puritain.
La jouissance arrache la vision de ce que le désir n’avait fait que commencer de dévoiler.
Pascal Quignard

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-sexe-et-l-effroi

TABLE DES MATIÈRES  


Sur l’image qui manque à nos jours

Posted on juin 23rd, by Webmaster in 2007-2014, S. Commentaires fermés sur Sur l’image qui manque à nos jours

Sur l’Image qui manque à nos jours, Arlea, 2014.

La jeune fille ne tient pas son amant entre ses bras. Dans sa main droite elle tient un fragment de braise éteinte. Dans sa main gauche, dans l’obscurité de la nuit, elle avance une lampe à huile qui fume. Soudain elle lève la flamme au-dessus de ses yeux en sorte de projeter l’ombre de ce qu’elle voit derrière ce qu’elle voit. Elle ne caresse ni ne presse contre elle le volume de son corps. Elle délimite soigneusement, avec son charbon, le contour de cette répercussion obscure sur la surface de la paroi. Elle ne jouit pas de lui ; elle ne profite pas de sa présence ; elle n ’est même plus avec lui ; elle le voit absent , elle le regrette ; elle désire cet homme ; elle le rêve.
Pascal … Read More »


Les Septante

Posted on juin 23rd, by Webmaster in 1986-1994, S. Commentaires fermés sur Les Septante

  

Les Septante, avec Pierre Skira, Patrice Trigano, 1994.

« Pierre Skira, parisien et Pascal Quignard,  normand, montrèrent Les Septante le 4 novembre 1994 dans la vieille cité puante de Paris. »
Pierre Skira et Pascal Quignard ont travaillé  au monument des Septante du mois de mai 1992 au mois de février 1995.
L’édition originale des Septante a été composée en garamont romain en un seul exemplaire  sur les presses de l’imprimerie Stipa. Pierre Skira et Pascal Quignard l’ont logée  en secret sous l’un des soixante-dix pastels du monument. »

TABLE DES MATIÈRES

CHAPITRE PREMIER  9
CHAPITRE II           22
CHAPITRE III          41
CHAPITRE IV          56
CHAPITRE V            65


Sordidissimes

Posted on juin 23rd, by Webmaster in 1995-2006, S. Commentaires fermés sur Sordidissimes

   

Sordidissimes, (Dernier Royaume V), Grasset, 2005 (Gallimard folio, 2007).

« Les terreurs ne ressemblent pas aux bêtes qui les provoquent. Les affects n’ont pas les traits des ouragans dont la menace les effraie. Les blessures ne ressemblent pas aux armes. Les tristesses ne ressemblent pas aux mots. »
Pascal Quignard

 Lien vers l’éditeur http://www.grasset.fr/sordidissimes-9782246679417

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Sordidissimes

TABLE DES MATIÈRES


Le Salon du Wurtemberg

Posted on juin 18th, by Webmaster in 1986-1994, S. Commentaires fermés sur Le Salon du Wurtemberg

    

Le Salon du Wurtemberg, Gallimard, 1986 (Gallimard folio, 1988).
 

Retiré dans la vaste propriété familiale, à Bergheim, dans le Wurtemberg, un musicien célèbre revoit son enfance, cet univers déchiré entre deux langues, composé de chats, d’enfants, de vieilles demoiselles d’un raffinement d’un autre âge. Il revoit sa mère qui l’a abandonné quand il avait quatre ans. Il découvre ce qui fait le centre, peut-être, de sa vie : l’amitié qu’il a portée à Florent, dans les années soixante. Les années passent et des êtres qui s’étaient séparés dans la violence ou dans la tristesse, dix ans après, se retrouvent. Ce sont des souvenirs qui tout à coup mettent le sang aux joues, des couleurs qui brusquement luisent, des sons, des visages et des noms qui font soudain sauter le cœur.
Pascal Quignard
 

TABLE DES MATIÈRES :
 

Lien vers l’éditeur http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/Le-Salon-du-Wurtemberg