P


Petits traités, Adrien Maeght, 1990 (folio 1997)

Posted on juin 17th, by Webmaster in 1986-1994, P. Commentaires fermés sur Petits traités, Adrien Maeght, 1990 (folio 1997)

 

   

Petits Traités, Tomes I à VIII, Adrien Maeght, 1990 (Gallimard folio, tomes I et II, 1997).

Petits Traités, Gallimard folio, tomes I et II, 1997.
Tome I

Les Petits traités furent longtemps inaccessibles. Commencés en 1977, achevés en 1980, refusés par de nombreux éditeurs, les huit volumes ont attendu 1991 pour paraître dans leur intégralité.
C’était à mes yeux une quête mythique.
Les Petits traités recueillent les os calcinés dans ce qui reste du feu le plus ancien, prélèvent les taches sur les rideaux de litière, fouillent les crevasses des grottes, surprennent l’énigme du rejet de la lettre z au bout de l’alphabet français, ramassent les peurs dédaignées, la queue de la cédille, les petits doigts qui parlent, la relique de la pensée.
Pascal Quignard.

Tome II
Les

Petits traités ne sont ni des essais ni des fictions. Cela n’entrait dans aucun genre. C’étaient de courts arguments déchirés, … Read More »


Petits traités, I

Posted on juin 17th, by Webmaster in 1979-1985, P. Commentaires fermés sur Petits traités, I

    

Petits Traités, Tome I, Clivages, 1981
 

 

TABLE DES TRAITÉS CONTENUS DANS LE TOME I

 

PREMIER TRAITÉ
Le Misologue . . . . . . . . II
IIe TRAITE
Taciturio………. 51
IIIe TRAITÉ
Pagina……….. 75
IVe TRAITÉ
Le Livre des lumières I03
TABLE DES TRAITÉS CONTENUS DANS LE TOME III
IXe TRAITÉ
Un lipograrnme d’Appius Claudius……….. II
Xe TRAITÉ
Les premiers codex . . . . . 21
XIe TRAITÉ.
Liber……….. 59
XIIe TRAITÉ.
Une grenouille d’Ulubres . . . 209

 

 
 


La Parole de la Délie

Posted on juin 16th, by Webmaster in 1969-1978, P. Commentaires fermés sur La Parole de la Délie

 

La Parole de la Délie, Mercure de France, 1974 (2ème édition, Mercure de France, 2001).

Pontus de Tyard rapporte qu’après la parution, en 1544, de la Délie de Scève, à lecteur rebuté, qui fronçait le sourcil, et jetait « sus la table, à demy courroucé » un exemplaire du livre, il dut répondre qu’aussi bien « se soucioit bien peu le seigneur Maurice que sa Delie fust veue ny maniée des veaux ».
Ainsi, du vivant même de Scève jusqu’à la fin du XIXe siècle, se perpétua l’image d’un poète « hermétique » (qu’au XIXe siècle Fontaine rapprochait de Dante, qu’au XIX siècle Faguet renvoyait à Lycophron et à Mallarmé).
Par un mouvement inverse, dès le début du xxe siècle se multiplièrent les éditions partielles ou savantes, et les essais ou les recherches érudites, s’efforçant de mettre au goût du jour et d’apporter … Read More »